Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Chat de Phoebe




Les textes et les photos étant ma propriété, si vous souhaitez vous en servir, je vous remercie de m'en demander l'autorisation.



en passant ...


pour me joindre :
catherin1972@gmail.com

Un jour tu me demanderas si je préfère ma vie à toi ... je te répondrai ma vie ... et tu me quitteras sans savoir que ma vie c'est toi!

 



Prenons nos responsabilités !!!

Cliquez sur ma bannière !

 

 

Incognito rédige la gazette de nos blogs ICI


 

Le blog des Bundy en Guyane

Archives

21 juillet 2007 6 21 /07 /juillet /2007 00:51

3500.jpg


Le film :

Ada et sa fille se rendent en New Zéland. Elle a été mariée par son père à un "fermier" local, Alistair. Ada ne parle plus depuis l'âge de six ans. Mais elle s'exprime par le langage des signes, écrit des petits mots sur son carnet et surtout elle transporte les gens au son de son piano.
Bien sûr son piano est du voyage, mais son mari préfère laisser le piano sur la plage, ne voulant pas comprendre qu'il fait parti d'elle.
Alors que ce dernier est parti pour quelques jours, Ada et sa fille rendent visite à leur voisin pour qu'il les mène sur la plage. Ada se met alors à jouer, jouer, jouer ... et Georges, le voisin se laisse envoûter. Il propose alors un marché à Alistaire. Il lui offre un terrain contre le piano et de leçons de piano. Puis, il propose à Ada de racheter le piano. Pendant qu'il l'écoute jouer, il la regarde, la caresse ... chaque geste se monnaye pour une touche noire. Mais très vite, les sentiments prennent le pas sur le marché.


Ce que j'en pense :
J'ai vu ce film plusieurs fois. Chaque fois j'y ai vu des choses différentes. Sans doute parce que j'étais dans un état d'esprit différent.
Je n'avais jamais été sensible à l'aspect incroyablement érotique du film avant de le voir lundi soir ... étrange ... j'avais été sensible à Ada. Jusqu'à maintenant je n'avais été sensible qu'à Ada puis à George ...
Et là j'ai redécouvert le film, autrement ... je dirais presque que je viens de lr découvrir en entier.

On peut déjà voir le thème des mariages arrangés. Les époux ne se connaissent que par des photos, ont correspondu. L'un attend une épouse solide et soumise. L'autre s'est soumis à la volonté de sa famille. Ada qui ne se sépare pas de sa fille (dont d'ailleurs nous avons du mal à savoir exactement les circonstances de sa naissance, nous savons juste que Ada n'a pas été mariée) à du mal à se comporter en épouse. D'ailleurs, le mariage ne sera pas consommé. Alistaire n'est pas un mauvais mari en soi, si on peut dire ... il ne sait pas s'y prendre avec les femmes ... il n'est pas affectueux ... il considère presque Ada comme un animal de compagnie ...

Ensuite, il y a la vie au milieu d'une nature hostile, dont les "envahisseurs" s'approprient des terres à cultiver au moyen de couverture et de fusils auprès des autochtones. Alors que Georges a appris à connaitre les maoris, Alistaire se sert d'eux, ne s'intègre pas ...Il pleut beaucoup ... il n'y a pas de route, pas de chemins ... ce n'est que boue.

Ce sont les thèmes secondaires du film, qui sont pourtant nécessaire à sa compréhension, puisqu'il est évident que l'environnement joue un rôle dans les histoires.

Georges propose un marché à Ada pour qu'elle rachète son piano. Je ne pense pas qu'au départ Georges soit tombé amoureux d'Ada. Par contre, je pense qu'elle l'a intriguée. Et lorsqu'il l'a entendu jouer du piano, il a été saisi par la jeune femme. Subjugué par son pouvoir de faire aimer la musique, de lui donner vie.
Au départ, il achète le piano pour entendre Ada jouer. Mais très vite, il est évident que la musique n'intéresse Georges que parce que c'est Ada qui joue. Les leçons vont alors prendre une tournure bien différente. Ada, par son maintien, la sensibilité de son port de tête, développe une sensualité et un érotisme qui n'est pas étrangé à Georges. C'est alors qu'il va monnayer le piano avec Ada contre ses charmes. Non, ne vous y tromper pas. Il ne s'agit pas de coucher avec elle. Il s'agit de pouvoir l'admirer toujours plus, toujours un peu plus ... des bouts d'elle ... puis elle toute entière.
Ada attend les séances. Le marché de récupérer le piano, si au départ il est bien réel, très vite il devient prétexte. Ada comprend que Georges a des sentiments pour elle. Et elle l'éprouve. Elle aussi, va développer des sentiments  parce qu'il s'occupe d'elle, parce qu'il la rend femme.
Se mêle à ça la découverte de la tromperie ...
Mais ce film est un hymne à l'érotisme qui mène à l'amour. La musique est une chose érotique. Le toucher est érotique. Les moments où Ada, pour se faire pardonner comme pour redonner confiance à Alistaire, le caresse, lui fait découvrir ce que Georges lui a fait découvert sont emplis d'érotisme. Mais quelle frustration pour Alistaire qui n'a pas le droit de la toucher. Il ne sait pas l'amour, les gestes. Elle le sait, et pour cela, elle ne peut le laisser la toucher.

Quel beau film !



Partager cet article

Repost 0

commentaires

isabelle 22/07/2007 17:13

ce film est un chef d'oeuvre, les images sont sublimes, la musique ennivrate, l'intrigue touche à la plus belle des valeurs, les impalpables sentimentsq

Simplement Cat 22/07/2007 17:45

oui ... impalpables, inexplicables ... oser se laisser transporter ...

california 22/07/2007 14:09

belle leçon de piano... c'est etrange, mais le coté sensuel du film c'est justement ce que j'ai vu en 1er dans ce film que je n'ai vu qu'une fois au ciné lors de sa sortie. j'aime bcp la musique, en fait + que l'histoire elle même, je ne sais pas, je n'ai pas ressenti le besoin de le revoir... Peut etre un jour ! mais pas en ce moment, là je suis trop chamboullée de l'interieur... mauvais été aboutira peut etre  à un bel automne litteraire ( faut que je me remette  à ecrire, mais on n'ecrit pas une histoire qu'on est en trian de vivre, hein ? c'est trop lourd ! )bizz du dimanche

Simplement Cat 22/07/2007 14:16

non tu as raison on n'écrit pas une histoire que l'on est entrain de vivre ...je me suis beaucoup attachée aux personnages, bien plus qu'à l'histoire ... alors que là ... j'ai vu l'histoire avec les personnages dedans ...peut etre aujourd'hui parce que moi même ... j'ai arrêté de regarder les gens vivre, que j'ai arrêté de me regarder vivre .. peut etre parce qu'aujourd'hui, je fais aussi parti de l'histoire ;) alors tant qu'à faire, autant la vivre l'histoire :Dbisous

Baggins/Ciné Chris 21/07/2007 13:23

Un trés beau film .Superbement interprété .Holly Hunter n'a jamais aussi impréssionnante même si son rôle est muet .Harvey Keitel parfait aussi et Sam Neil dans un rôle ingrat s'en tire bien également .Bonne mise en scene et quelle musique .......Bisous Cat

Simplement Cat 21/07/2007 20:51

ils sont parfaits :D bisous

Jean-Yves 21/07/2007 09:45

Un érotisme chaste d'une certaine manière. Et quelle merveilleuse musique.

Simplement Cat 21/07/2007 09:46

un véritable érotisme né de la sensualité qui provoque le désir, puis l'envie et enfin l'amour ...j'ai souvent la musique dans la tête ... bisous

Michka :0014: :0010: 21/07/2007 09:39

ça j'ai vu et beaucoup aimé!t'as rien reçu, encore????? :(:0010:

Simplement Cat 21/07/2007 09:46

non j'ai rien reçu mais il semblerait que la poste est des ralentissements ...j'ai reçu la carte de vacances de mescher avec une bonne semaine d'envoi bisous

Articles Récents