Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Chat de Phoebe




Les textes et les photos étant ma propriété, si vous souhaitez vous en servir, je vous remercie de m'en demander l'autorisation.



en passant ...


pour me joindre :
catherin1972@gmail.com

Un jour tu me demanderas si je préfère ma vie à toi ... je te répondrai ma vie ... et tu me quitteras sans savoir que ma vie c'est toi!

 



Prenons nos responsabilités !!!

Cliquez sur ma bannière !

 

 

Incognito rédige la gazette de nos blogs ICI


 

Le blog des Bundy en Guyane

Archives

22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 00:24









vianl-arrachecoeur.jpg

Le livre :



Jacquemort arrive dans un village qui lui est inconnu. Il ne sait pas qui il est, il sait juste qu'il est psychanalyste. Il cherche à comprendre. Ses pas le mènent dans la grande maison de la falaise, à l'instant même où Clémentine accouche des triplés Joël, Noël et Citroën. Elle a enfermé son mari, il y a deux mois, parce que sa grossesse l'a déformée. Elle le rejette après l'accouchement pour ce qu'il lui a fait. Au début, elle n'éprouve pas d'amour pour ses enfants, mais très vite, elle découvre l'amour maternel, puis l'instinct maternel. Cela vire au cauchemard, à la paranoïa.
Etant écarté par sa femme, ne pouvant participer à l'éducation de ses enfants, ne pouvant même pas les approcher, Angel décide de partir.
Jacquemort qui devient tonton Jacquemort découvre un village qui le surprend, le dégoute, et auquel il s'intègre et adopte pourtant les coutumes.


Ce que j'en ai pensé :

J'ai beaucoup aimé ce livre. Même si, en lisant la dernière ligne, en le fermant, je me suis dit "Mon Dieu, c'est effrayant !"

Celui-là, je l'ai aimé ! Parce que c'est exactement ça ! Quel talent quand même ! Comment fait-il pour retranscrire la réalité invisible qui se passe !
Je ne sais, mais moi j'ai adoré. Les métaphores, les vérités bien balancées, comme ça l'air de rien. Une réalité effrayante, mais tellement vrai.

Qu'y a t il de plus horrible ? La foire aux vieux, où ces derniers sont vendus comme du bétail pour qu'on exploite ce que l'on peut encore utiliser d'eux ? Les animaux que l'on punit parce qu'ils n'ont pas fourni assez de lait ? Les enfants qu'on utilise comme apprenti jusqu'à ce qu'ils se crèvent à la tache ? La Gloire qu'on couvre d'or pour qu'il mange la honte des autres villageois mais à qui on ne veut rien vendre pour ne pas être payé avec l'or de la honte ? Et le curé qui fait tourner les villageois en bourique ?

Voilà, le village où habite Clémentine et dans lequel pénètre Jacquemort. Un village où la honte est expiée par un seul homme, celui qui a le plus honte. Ainsi les autres font tout ce qu'ils veulent même le pire, sans jamais avoir mauvaise conscience, puisque quelqu'un aura mauvaise conscience pour eux !

Clémentine devient une maman parano. Elle veut tout pour ses enfants. Elle veut être une mère parfaite. On voit parfaitement le changement qui s'opère à l'intérieur de Clémentine avec l'utilisation des termes de Vian. D'abord appelés Salopiots, les triplés  deviennent à la fin "ses enfants".
Vian a su parfaitement montrer les tourments d'une femme qui devient mère. L'amour porté au mari se transforme en haine. La haine d'avoir par le sexe et donc la grossesse déformé le corps, la haine de la souffrance dû à l'accouchement. Le rejet du père dans l'éducation, puisqu'il ne les a pas porté, les enfants, il ne peut pas savoir ce qui est bon pour eux. La découverte de ces êtres fragiles qui sont dépendants. Et puis, les peurs qui tourmentent les parents. Ne pas pouvoir protéger ses enfants du monde extérieur, imaginer le pire. Et puis, la mère qui devient castratrice, qui devient seule protectrice de ses enfants ...

Des scènes très parlantes, deux particulièrement ... la première quand Clémentine explique qu'une mère doit se priver pour ses enfants. Elle doit leur laisser les meilleurs morceaux à manger. Elle pousse le sacrifice par ne plus manger que de la nourriture qu'elle laisse pourir dans son armoire, parce que, pour elle, aucune mère, en dehors d'elle, ne pousserait le sacrifice jusque là pour ses enfants. La seconde, c'est lorsqu'un des triplés fait dans sa culotte, et qu'après l'avoir débarassé puis nettoyé, elle décide de lui lécher la raie des fesses, car la langue de sa mère ne peut qu'être ce qui sera le mieux pour le laver, puisque les mamans animaux le font, c'est que c'est le mieux.

Je ne suis pas sûre que Vian ait voulu carricaturer ici l'amour des mères possessives. J'ai trouvé dans sa vision de Clémentine, une compréhension, pas une pitié, mais bien une compréhension. Ce n'est pas simple d'être parent. On oblige les femmes à être des épouses parfaites, des mères parfaites. La femme se sacrifie pour son mari, pour ses enfants ... elle s'oublie toujours pour les autres. Pourtant tout le monde sait que la perfectude (je préfère ce mot à perfection) n'existe pas ! Les humains sont des êtres imparfaits ...

Un livre tellement humain, tellement plein de réalité humaine.

Et les enfants, le monde des enfants n'est pas oublié. Car les découvertes des enfants ne sont pas ce qu'ils voient, mais bien ce qu'ils croient voir. Et c'est cela qui est important, c'est le fait que les enfants ne voient pas ce que nous, nous voyons, mais bien ce que eux, voient. Les histoires qu'ils inventent, un monde où tout est possible, avec la magie d'y croire, les inventions, les découvertes.

Et si Vian, tout simplement, écrivait le monde des adultes avec ses yeux d'enfant ...

Citations :

- "- On n'est libre  que lorsqu'on n'a envie de rien, et un être parfaitement libre n'aurait envie de rien. C'est parce que je n'ai envie de rien que je me conclus libre.
    - Mais non, dit Angel. Puisque vous avez envie d'avoir des envies, vous avez envie de quelque chose et tout ça est faux."

- "- On me fournit la barque, dit l'homme, et on me paie de honte et d'or.
    Au mot "honte", Jacquemort fit un geste de recul et s'en voulut.
    - J'ai une maison, dit l'homme, qui avait remarqué le mouvement de Jacquemort et souriait. On me donne à manger. On me donne de l'or. Beaucoup d'or. Mais je n'ai pas le droit de le dépenser. Personne ne veut rien me vendre. J'ai une maison et beaucoup d'or, mais je dois digérer la honte de tout le village. Ils me paient  pour que j'aie des remords à leur place.  De tout ce qu'ils font de mal ou d'impie. De tous leurs vices. De leurs crimes. De la foire aux vieux. Des bêtes torturées. Des apprentis. Et des ordures."

- On ne reste pas parce qu'on aime certaines personnes ; on s'en va parce qu'on en déteste d'autres. Il n'y a que le moche qui vous fasse agir. On est lâches.

-Les enfants appartiennent à leur mère. Puisqu'elles ont eu mal en les faisant, ils appartiennent à leur mère. Et pas à leur père. Et leurs mères les aiment, par conséquent, il faut qu'ils fassent ce qu'elles disent. Elles savent mieux qu'eux ce qu'il leur faut, ce qui est bon pour eux, ce qui fera qu'ils resteront des enfants le plus longtemps possible.

- Il me semble que vous constituez les deux termes d'un équilibre ; l'un rend l'autre valable. Sans diable, votre religion prendrait un aspect un peu gratuit.

Partager cet article

Repost 0
Published by Simplement Cat - dans livres et citations
commenter cet article

commentaires

Baggins 26/08/2007 14:24

J'ai lu ce livre il y a fort longtemps comme la plupart des livres de Vian Je devais avoir tout juste vingt ans et je suis d'accord avec toi j'ai été aussi éffrayé parfoisMais c'est Vian et comme toujours on est saisi et l'on comprend trés vite le sens et on le remercie ensuite d'avoir été aussi percutant dans son écriture. Bisous Cath et bon Dimanche

Simplement Cat 26/08/2007 14:32

je suis décalée sur mes lectures, comme je suis décalée sur la vie, j'ai pas appris les choses dans le bon ordre lol ... ce n'est pas très grave ...Il a un manière de saisir et de dire les choses ...et j'en viens à me dire que c'est ça le truc, il raconte les trucs des grands avec des images d'enfants ...bisous Baggins

sieglind la dragonne 23/08/2007 08:31

Dire que j'ai lu ça en classe, donc effleuré, parce que c'était "obligatoire" il va falloir que je m'y replonge, j'aime bien Vian en plus... Et j'ai lu tous les Zola après la scolarité pourquoi pas lui, va savoir... manque de temps sans doute  hé, hé.Bises Cat

Simplement Cat 23/08/2007 10:09

rha, que les profs peuvent faire du mal aux livres et à leurs auteurs ...j'en discutais avec Véro dimanche ... on se rappelait de notre prof de lettres en term pour l'option ... on avait fini par protester de ses méthodes ... les livres au programme étaient riches ... mais mon dieu, faire deux colonnes, fond et forme pour parler de poésie, de mots, d'histoire, de sentiments ... c'était ...bref ...y'en a qui n'ont rien compris à la littérature ...Zola, j'aime beaucoup aussi  :Dvian se lit vite et bien ;)bisous Dragonne

:0091: lili :0010: 22/08/2007 22:48

petit kikou du soir, ce soir super pressée une alcamie avec mes invités me permet de venir te faire une grosse bise pour une bonne Je fais suivre ...Envoie le vite à ceux qui méritent être serrés dans tes bras mais aussi à celui ou celle qui te la envoyé sils le mérite égalementSi tu le reçois 1x en retour : Ouvre-toi ! Fais-toi de nouveaux amis.Tu le reçois 2x en retour : c�Est un bon début.Tu le reçois 3x en retour : Tu es un très bon ami.Tu le reçois 4x en retour : Tu es aimé.Tu le reçois 5x ou plus en retour :Les anges veillent sur toi !!bizzz amitié ღbisous.................... ......ღbisous.................... ...........ღbisous.................... .............ღbisous.................... .............ღbisous.................... ..........ღbisous.................... .....ღbisous..................ღbisous.............ღbisous.........ღbisous.....ღbisous...ღbisous.ღ.................. ...........ღ....ღbisousღ................... .......ღ...........ღbisous.ღ.................. ....ღ............... .ღbisous..ღ................. ..ღ................. .ღbisous...ღ................ .................... ღbisous.....ღ.............. ..................ღbisous........ღ........... ..............ღbisous...........ღ........ ...........ღbisous..............ღ..... .........ღbisous..................ღ. ......ღbisous.................... .ღ..ღbisous.................... ...ღ__bisousENVOIE CELA A TOUT TES AMIS(ES) ET AUSSI A MOI SI J'EN FAIS PARTIE

Simplement Cat 23/08/2007 07:45

ça me fait sourire, cette assaut de bisous :Dj'ai réçu ça en chaine une fois en mail ...à les chaines, les chaines ...je vais voir si je m'y colle :Dbisous tout plein Lily

Handi@dy 22/08/2007 21:48

Je reprends pied dans la blogosphère! Et il a fallu que ce soit par le biais de ça, envoyé par MICHKA:une guerre des bisous est déclarée sur la blogosphère. Te voilà bisouillée chère CATOUNETTE!A ton tour de faire suivre à tes blogopotes et à retourner à l'envoyeur (moi!).................... ...ღbisous.................... ......ღbisous.................... ...........ღbisous.................... .............ღbisous.................... .............ღbisous.................... ..........ღbisous.................... .....ღbisous..................ღbisous.............ღbisous.........ღbisous.....ღbisous...ღbisous.ღ.................. ...........ღ....ღbisousღ................... .......ღ...........ღbisous.ღ.................. ....ღ............... .ღbisous..ღ................. ..ღ................. .ღbisous...ღ................ .................... ღbisous.....ღ.............. ..................ღbisous........ღ........... ..............ღbisous...........ღ........ ...........ღbisous..............ღ..... .........ღbisous..................ღ. ......ღbisous.................... .ღ..ღbisous.................... ...ღ__bisousDans 1 ou 2 jours je te lirai, rattraperai ce que j'ai manqué, là je suis débordée, ai des blèmes de messagerie, d'anti virus, sans compter ma santé et d'autres soucis, bref... Lourd! A très bientôt!

Simplement Cat 22/08/2007 21:48

rho comme je te comprendsje me suis choppé un trojan horse j'ai passé la journée dessus, je suis morte ....bisous ma belle

Muad' Dib 22/08/2007 21:42

C'est avec plaisir que je t'adresse cette pluie de bisous.Bises,

Simplement Cat 22/08/2007 21:48

merci pour cette pluie de bisous

Articles Récents