Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Chat de Phoebe




Les textes et les photos étant ma propriété, si vous souhaitez vous en servir, je vous remercie de m'en demander l'autorisation.



en passant ...


pour me joindre :
catherin1972@gmail.com

Un jour tu me demanderas si je préfère ma vie à toi ... je te répondrai ma vie ... et tu me quitteras sans savoir que ma vie c'est toi!

 



Prenons nos responsabilités !!!

Cliquez sur ma bannière !

 

 

Incognito rédige la gazette de nos blogs ICI


 

Le blog des Bundy en Guyane

Archives

29 août 2007 3 29 /08 /août /2007 00:16
"Un peintre peut sortir une demi-douzaine de toiles par an à ce qu'on dit. Mai un écrivain ... ma foi, il lui faut parfois dix ans pour pondre un bouquin ; et si le bouquin vaut la peine, ainsi que je le disais, il faudra dix autres années pour dénicher un éditeur : après quoi, on doit compter de quinze à vingt ans au moins avant que l'oeuvre soit reconnue par le public. En tout presqu'une vie ... pour un seul livre, je dis bien ! Et comment le type va-t-il vivre, en attendant ? Ma foi, comme un chien, d'ordinaire."

Henry Miller, Sexus, 1949.

Partager cet article

Repost 0
Published by Simplement Cat - dans livres et citations
commenter cet article

commentaires

Claire Ogie 01/09/2007 10:52

En effet, nous sommes d'accord. ;-)

Simplement Cat 01/09/2007 11:00

oui :D

Claire Ogie 01/09/2007 08:19

J'aime ce résumé d'une vie d'écrivain, réaliste et caricaturale tout à la fois pour ce qui est de notre époque. Tout le monde sait très bien que de nos jours rares sont ceux qui vivent de leur plume, un deuxième métier, alimentaire celui-là, doit la plupart du temps compléter, sinon, on vit comme un chien, je le confirme... Mais, petite question idiote du jour :N'est-ce pas ce côté difficile de l'auteur, ce dénuement, qui le fait plus réceptif aux autres, au monde qui l'entoure, à la société ? N'est-ce pas cela, finalement, qui fait qu'il peut hurler sur papier, qu'il peut dénoncer avec ses tripes, que se soit sous n'importe quelle forme, qu'il peut crier une société ?  Parfois, je me demande...

Simplement Cat 01/09/2007 09:41

je pense qu'effectivement c'est ce coté, non pas qui le fait hurler, mais qui lui fait prendre conscience de la réalité. Il voit le monde différemment, sa réalité, celle des autres. Il apprend à voir, à être, à comprendre parfois. en tout cas, je le pense ainsi.seul celui qui a vécu comme un chien, et ne l'oublie pas, peut prendre la vraie conscience de l'importance de la vie, comprends que les moments les plus simples sont sans aucun doute les plus heureux, fuit les futilités, et ne cherche qu'à garder l'important.Parfois, il ne supporte pas le monde qu'il voit, et le fuit dans les paradis artificiels ...merci de ta visite Claire.

bagheera 31/08/2007 18:15

tout a fait realiste, miller sur "la vie de chien" des ecrivains..bizz cat !

Simplement Cat 31/08/2007 19:10

je savais qu'elle te parlerait, cette citation :Dbisous

sieglind la dragonne 31/08/2007 08:08

C'était encore le temps où les écrivains ne sortaient pas leurs bouquins à la chaîne presque (pour certains, par contre, peut-on vraiment parler d'écrivains hé, hé...)Bises et bonne journée Cat

Simplement Cat 31/08/2007 08:59

c'était le temps où faisait un livre parce qu'on avait des choses à dire et pas pour faire juste du fric. POur être connu et reconnu certes, mais pour le fric en prioritébisous

stella:0040: 30/08/2007 00:06

Bonjour Cat. Je n'aime pas cet écrivain que j'ai peu lu. De ce fait, je ne me suis pas intéressé à son oeuvre en général.Remarque mon avis n'a pas grande importance et n'est pas forcément très éclairé. Je n'aimais pas non plus Marguerite Yourcenar et pourtant, quel succès !Bisous Cat, bonne nuit.

Simplement Cat 30/08/2007 09:27

les goûts et les couleurs ... cela ne veut pas dire que ton opinion n'a pas grande importance.je m'intéresse à lui parce que je m'interesse à Nin !!!bisous

Articles Récents