Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Chat de Phoebe




Les textes et les photos étant ma propriété, si vous souhaitez vous en servir, je vous remercie de m'en demander l'autorisation.



en passant ...


pour me joindre :
catherin1972@gmail.com

Un jour tu me demanderas si je préfère ma vie à toi ... je te répondrai ma vie ... et tu me quitteras sans savoir que ma vie c'est toi!

 



Prenons nos responsabilités !!!

Cliquez sur ma bannière !

 

 

Incognito rédige la gazette de nos blogs ICI


 

Le blog des Bundy en Guyane

Archives

26 septembre 2007 3 26 /09 /septembre /2007 02:19

miroirdel--me.jpgJ'ai choisi il y a environ un an de ne pas être, de ne plus être quelqu'un de la haine et de la rancune, parce que cela avait gâché ma vie, parce que cela m'avait empêché de vivre dans le présent, bouffée par le passé, dévorée ...

J'avais appris à parler, j'ai appris à dire ! Je choisis donc de dire !

J'ai appris à demander pardon, j'ai aussi appris à pardonner !

Je respecte les promesses que je me suis faites.
Je respecte les gens qui m'entourent et je suis désolée si je les fais souffrir.

Je fais attention à ne pas faire aux autres ce que je ne veux pas que l'on me fasse.

Je n'ai pas laissé les choses pourrir, je me sentais démunie. J'ai attendu de voir. Et puis, j'ai décidé que je ne pouvais plus rester emmêlée dans mes interrogations. J'ai affronté les problèmes, de front. Un par un. J'ai fait le tri pour que chaque chose à démêler soit régler pour ce qu'elle était.

Aujourd'hui, chacun de mes problèmes, qui me bouffaient depuis cette fin de juillet, a été démêlé, réglé. Rien ne se fait sans souffrance. Rien ne se fait par plaisir.

Mais la fuite n'est jamais la solution, la fuite n'a jamais protégé personne, ni soi, ni les autres.

Aujourd'hui, je fais le choix, par rapport à ces histoires emmêlées, démêlées, de n'en garder que le bon.
De la première, je choisis de ne garder que le geste de la démarche. D'oublier les mots dits pour la forme, de ne garder que le geste.
De la seconde, je garderais, le partage même s'il n'aura duré qu'un moment.
De la troisième, je choisis de garder le bonheur que j'ai ressenti, le fait que durant ces moments avec lui, j'ai été heureuse. C'est ça que je choisis de garder. Pas le reste.

Je dirais que dans la première histoire on m'a dit, n'attends pas qu'ils te demandent pardon, ils ne le feront pas ... ils ne savent même pas qu'ils ont fait du mal. Et moi, je ne peux pardonner qu'à qui me demande pardon.
Je dirais que dans la dernière, je choisis d'accepter les excuses, je donne mon pardon. Parce que j'ai eu ce que je voulais ... je voulais comprendre.

Je ne ferme ma porte à personne. Mais les événements font que les rapports ne pourront qu'être autre.

Mes choix font de moi ce que je suis. Je me suis promis de ne plus me laisser dévorer par les non-dits.
Je m'excuse auprès de lui d'avoir exigé, d'avoir insisté. Mais pour n'avoir envers lui, ni haine ni rancune, je devais avoir la vérité qui nous concernait, juste celle-là.

Mes choix font de moi ce que je suis ... et je sais que ce que je suis n'est pas forcément facile pour mon entourage. Et même pour moi.

Partager cet article

Repost 0
Published by Simplement Cat - dans billet du jour
commenter cet article

commentaires

Francky 29/09/2007 20:22

Coucou Cat ! Je suis plutôt du genre à la dragonne et je ne me prendrai certainement pas la tête pour des cons mais chacun voit midi à quatorze heure à sa porte sauf que ça fait perdre deux heures ;o))))Oublie même les moments avec lui où tu as été heureuse et pense au prochain qui t'offrira beaucoup plus :)C'est clair, nous sommes tous différents et c'est tant mieux !Je t'assure que j'ai un coeur, je le préserve avec cette force et beaucoup d'espoir ;)Gros bisous ma chérie et bonne soirée ^_^ ♥

Simplement Cat 29/09/2007 20:26

coucou Francky, je crois qu'on n'oublie rien, donc quitte à ne rien oublier, autant ne garder que le bon ...mais c'est sûr, aller de l'avant  ... et sans condition et sans entrave ... je dois continuer ma route ... une dalle tous les jours ... à occuper, à vivre ... bisous bisous mon Francky

sieglind la dragonne 27/09/2007 08:28

J'ai un p'tit problème avec le pardon... Je ne sais pas faire et "oublie" littéralement le mal fait et la personne qui l'a fait...Ce qui entraîne l'incompréhension parce qu'autant j'peux être très sociable, autant quand on me fait une crasse, proches compris... je gomme carrément l'individu et pas question que je fasse machine arrière, du jour au lendemain, il n'existe simplement plus dans mon champ visuel (je sais, une véritable ourse des collines hé, hé)Par contre, pour tempérer cette "exécution" pure et simple, on peut m'en faire énormément avant que j'ouvre la trappe, des fois qu'on penserait qu'on est en train de pousser le bouchon comme Maurice hé, hé.(mais ça n'arrive évidemment jamais)Bises et je file... un souk monstrueux et aucune envie de m'y mettre, ça va pas se faire tout seul pourtant hé, hé.

Simplement Cat 27/09/2007 17:55

ma réaction dépend de ce que je pense de la personne ... de ce que je ressens de l'intention derrière la grace ... et puis, je pense que je sais suffisamment bien mettre le doigt sur ce qu'on me fait ... pour que l'autre ... s'il a un minimum de conscience ne se sente pas des plus à l'aise avec moi ...mais, je ne veux pas vivre dans la rancune ... alors ... je passe à autre chose ... pour certains définitivement et pour d'autres ... je laisse le temps faire son affaire, à savoir que la confiance trahie, reste une confiance trahie ...bisosu

Madam'Aga 26/09/2007 18:12

En tous cas c'est merveilleusement écrit... bises

Simplement Cat 26/09/2007 18:41

mercibonne soirée :D

Michka :0051: :0010: 26/09/2007 16:19

voilà qui est dit, et bien dit.......:0051::0010:

Simplement Cat 26/09/2007 17:41

bisous Michka :D

Jean-Yves 26/09/2007 11:39

Cette voie est sans hésitation la bonne : écouter puis dire ce que l'on ressent en étant seulement affirmé, sans agression. Et sans attendre obligatoirement  l'approbation de l'autre. 

Simplement Cat 26/09/2007 17:44

le problème, c'est qu'il faille souvent précher le faux pour savoir le vrai ... se mettre en colère ... insister, exiger ... est-ce si dur de dire ?oui, c'est dur de dire ... et moi, maintenant je ne veux plus me taire ... parce que ça me bouffe de me taire ... ça m'a beaucoup pris de l'énergie de me taire, bien plus que de dire ... parce que de dire ... ça m'a enlevé un grand poids ... je suis en paix avec moi ... j'ai été honnête, et ce jusqu'au bout ...l'inverse ... hum ... no comment

Articles Récents