Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Chat de Phoebe




Les textes et les photos étant ma propriété, si vous souhaitez vous en servir, je vous remercie de m'en demander l'autorisation.



en passant ...


pour me joindre :
catherin1972@gmail.com

Un jour tu me demanderas si je préfère ma vie à toi ... je te répondrai ma vie ... et tu me quitteras sans savoir que ma vie c'est toi!

 



Prenons nos responsabilités !!!

Cliquez sur ma bannière !

 

 

Incognito rédige la gazette de nos blogs ICI


 

Le blog des Bundy en Guyane

Archives

27 novembre 2006 1 27 /11 /novembre /2006 01:23


 

Le film :

Charlie vit avec ses parents et ses quatre grands-parents dans une humble maison en ruine. Chaque année, pour son anniversaire, il reçoit une tablette de chocolat Wonka. Son grand-père avait, jadis, travaillé pour Willy Wonka, dans sa célèbre chocolaterie. Mais, le célèbre chocolatier ayant été piraté, il choisit de renvoyer tout son personnel, et de faire fonctionner sa chocolaterie, seul. Une nuit, Willy Wonka fait publier une annonce. Il a caché dans ses tablettes de chocolat, cinq billets en or. Ce sont des invitations, pour cinq enfants, à venir visiter sa chocolaterie. Charlie va trouver un des cinq billets, et ainsi réaliser son rêve ... entrer dans la chocolaterie et rencontrer Willy Wonka.


Ce que j'en ai pensé :

Un film absolument fabuleux, et merveilleux. Bravo à tous les acteurs. J'avais lu le livre en cinquième. Je me rappelais vaguement. Et le film m'a donné envie de le relire.
Ce n'est pas seulement un film pour enfant. C'est un film pour tout le monde.

Le film peut se lire sur plusieurs niveaux. Selon que l'on se place du côté de Willy Wonka, de Charlie, des autres enfants.
Et même quand on se place du côté de chaque personnage, il y a plusieurs niveaux de lecture.

Prenons la famille de Charlie.
Elle représente les valeurs familiales telles qu'elles devraient être. La coordination entre les générations, chacun restant à sa place. L'enseignement des grand-parents, avec leur lot d'histoires, de vécu. Les parents, aimants, solidaires. Et Charlie, respectueux. La famille reste le plus important pour lui. Quand il reçoit sa tablette de chocolat pour son anniversaire, c'est son cadeau, et pourtant, il partage. Quand il trouve le billet en or, à la troisième tentative, qu'on lui propose 500 dollars, il pense à sa famille, et les besoins de sa famille passe avant ses envies, non pas parce qu'il se sacrifie, mais parce qu'il ne peut être heureux que si les siens sont heureux. C'est là, que l'on perçoit l'amour qui les unit tous les 7.

Prenons Willy Wonka.
Un être solitaire. Pourquoi ? Parce qu'il a eu un père psycho-rigide. En fait, c'est grâce à Charlie que l'on en sait plus sur l'enfance de Willy. Il provoque sans le savoir des retour en arrière dans la mémoire de Willy. Celui-ci vivait dans le déni de son enfance, s'étant créer son propre monde, au point d'avoir oublié avant. Son père, dentiste, lui faisait porter un effrayant appareil dentaire, lui interdisant toutes sucreries. Le jour où Willy découvrit le chocolat, il sut que c'était ce qu'il avait envie. Créer des sucreries dont les saveurs procureraient du plaisir aux gens.
Ca, c'est une des lectures que l'on peut faire de Willy Wonka. La deuxième, c'est sa vision du monde. Il invite cinq enfants à visiter sa chocolaterie. Seul Charlie demandera pourquoi maintenant, sur les cinq enfants. Willy Wonka, même s'il n'a plus de relations avec la société, en tout cas de manière traditionnelle, connaît parfaitement cette société. Il juge de suite les enfants et leur parent accompagnant. Pas sur leur apparence, non. Mais sur la façon dont ils se comportent. Il n'a pas de préjugés, il observe, il constate. Et chacun reçoit une leçon en fonction de sa "mauvaise" attitude. Ce qui est intéressant, c'est qu'il ne rend pas les enfants responsables de leur comportement, mais bien les parents. Il montre comment l'éducation peut nuir aux enfants. Ils dénoncent l'ambition, les enfants rois. Enfant et parent sont mis face à ce qu'ils sont.
A la fin, c'est Charlie qui donne une leçon à Willy, il lui donne une chose importante, le sens de la famille. Il lui apprend ce que c'est, que d'être aimé par des gens que l'on aime. Que le don est une chose naturelle, et que si ce n'est pas le cas, il faut se remettre en question.
Quand j'entends ma mère dire qu'elle se sacrifie pour mon grand-père, je suis choquée. Je considère que les parents font des choses pour leurs enfants, et que ces derniers le feront pour leurs enfants et pour leurs parents. En tout cas, c'est ainsi que cela devrait être. C'est logique, et ce n'est pas pour autant un dû. Il faut apprendre la vie. La vie s'apprend. Mais la vie s'apprend à son rythme en respectant les autres, et que les autres nous respectent. Et je sais aussi que la vie ne s'apprend que dans l'amour.
Je ne suis pas la mère de ma soeur, je ne suis que sa soeur. Mais elle a confiance en moi. Je l'aime, et elle le sait. Je lui dis. J'essaye de ne pas la juger. Evidemment elle fait des choses que je n'approuve pas, mais je l'écoute. Je lui fais confiance. Je respecte son jugement, je le respecte d'autant que je sais qu'il est en accord avec elle. Je l'aime et parce que je l'aime, je la respecte ELLE, et ses choix ...

Je crois que Willy Wonka apprend ça. Je pense que c'est l'essence même de la vie. Les gens que l'on aime, quand on les aime vraiment, on les respecte, et on respecte leur choix Et cela ne veut en aucun cas dire qu'on doive être d'accord avec eux, on a le droit de leur dire nos désaccords, du moment qu'on le fait dans le respect de ce qu'ils sont. Rien n'est jamais vain. Une main que tu tends à quelqu'un qui accepte de la saisir, un jour, cette main qui a saisi la tienne, te tendra la sienne, quand toi tu en auras besoin.

Ce ne sont pas des grands principes, ce sont des principes simples. Amour, respect, générosité, partage.


Bref, vous aurez compris, j'ai adoré ce film, d'autant que je l'ai regardé pour m'ôter de la tête cette pub sur la violence conjugale, qui a remué en moi des souvenirs qui resteront à jamais à vif ...



Pour infos, c'était mon 800° article. Ce blog est décidément la seule chose constante que j'ai fait de ma vie, sans me lasser ... surprenant ... peut-etre parce qu'il évolue en même temps que moi ...

Merci à vous de votre fidélité, de vos coms, et votre écoute...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eva 11/12/2006 22:20

Bonjour,J'ai beaucoup de choses à dire...Tout d'abord, c'est la première fois que je viens sur ton blog et j'aime beaucoup. Accueillie par une citation qui fait réfléchir : en une phrase, il est dit quelque chose de si vrai... Pas besoin de lignes et de lignes...Ensuite sur cet article... J'ai été voir ce film au cinéma (il y a donc un peu plus d'un an) et comme toi, j'avais lu le livre...J'ai aussi eu envie de le relire d'ailleurs !!J'ai beaucoup aimé ton analyse du film. C'est vrai qu'il y a beaucoup de points de vue...D'avoir lu ton article, ça m'a rassurée : il n'y a pas que moi qui écris de longs articles quand il s'agit de films. Tu fais une vraie analyse du film...En tout cas, je suis contente de ma visite : je repasserai...Et désolée d'avoir fait trop de compliments, j'ai lu sur le forum que ce n'était pas toujours très bien perçu alors bah... désolée !! ;)

Cat 11/12/2006 22:24

Bonjour Eva :Dmerci pour tous ses compliments :Dpour infos, je ne vois les films qu'en K7 ou dvd, je ne peux pas rester dans un cinéma, enfermée, dans le noir, des inconnus ... ma phobie ...merci de ta visite :D

koulou (flégroll) 01/12/2006 19:07

Barbouille Royale ...

Cat 01/12/2006 21:27

et donc, c'est la marmotte qui met le choco dans le papier d'alu -8

Marie vie 30/11/2006 18:46

Hello,Eh bien cela fait un boud de temps que je ne suis pas venu te rendre visite...Intéressant ce film...merci pour ton développement...Si je ne me trompe pas c'est une adaptation...A bientôt...j'espère te voir sur mon blog....

Cat 01/12/2006 10:24

bonjour Marie
 

chriscraft_ 30/11/2006 17:38

puis les livres c'est bon ça dure plus longtemps que les chocolats
 

Cat 01/12/2006 10:20

j'ai plein de livres chez moi et pas de choco, j'suis pas fan de choco

chriscraft_ 30/11/2006 17:37

les livres de roald dalh, j'en ai en souvenir, beaucoup
 

Cat 01/12/2006 10:20

bisous

Articles Récents