Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Chat de Phoebe




Les textes et les photos étant ma propriété, si vous souhaitez vous en servir, je vous remercie de m'en demander l'autorisation.



en passant ...


pour me joindre :
catherin1972@gmail.com

Un jour tu me demanderas si je préfère ma vie à toi ... je te répondrai ma vie ... et tu me quitteras sans savoir que ma vie c'est toi!

 



Prenons nos responsabilités !!!

Cliquez sur ma bannière !

 

 

Incognito rédige la gazette de nos blogs ICI


 

Le blog des Bundy en Guyane

Archives

12 janvier 2007 5 12 /01 /janvier /2007 00:30


Le livre :

Une jeune fille arrive dans un camp de vacances avec ses parents et sa soeur. Juste avant d'arriver, ils font un arrêt qui va avoir une incidence sur les vacances de la jeune fille. D'abord une affiche sur une gamine disparue, ensuite une rencontre visuelle avec une autre jeune fille délurée. Enfin, elle assiste à une scène de sexe "sauvage". Les vacances se déroulent avec son lot de découvertes en tout genre, et de prises d'indépendance vis à vis de la famille.

Ce que j'en ai pensé :

Je ne suis pas une lectrice de BD. Et j'avoue avoir été déroutée, et démunie devant ce livre. Je les lus, relus, plusieurs fois. Je n'étais pas sûre d'y voir ce qu'il y avait à y voir. En fait, c'est plus bête que cela. Je n'étais pas neutre de ce livre. Jean-Yves me l'avait offert en m'expliquant pourquoi. Par là même, je recherchais ses raisons dans ma lecture. Jétais donc biaisée dans celle-ci. Cela fait un moment que je l'ai lu. J'avais besoin de me distancier, et des mots de Jean-Yves, et de ma lecture, pour pouvoir comprendre.

Je n'ai pas l'habitude des bd. Je n'étais pas sûre de comprendre l'histoire. En plus, ce livre est épuré dans ses mots. Un casse-tête pour moi. Je me rends compte alors que les mots sont importants pour moi, bien plus que ce que je ne pensais. Je m'y raccroche quand je ne ressens pas. J'ai compris pourquoi Jean Yves me l'a offert. J'ai réussi à prendre du recul.

Cette jeune fille vit des expériences nouvelles. Elle découvre les amourettes de vacances, se trouve témoin d'une scène de sexe, goûtent au shit ... elle grandit. L'apprentissage se fait toujours de soi-même. Les autres nous accompagnent, mais c'est nous qui décidons d'avancer ou pas, de taire ou pas nos expériences, de partager ou pas.
L'adolescence est une période trouble. On se cherche, on veut essayer, on veut peut-etre aussi comprendre.
Il s'agit aussi de couper le cordon avec ses parents, en parti du moins. De pouvoir commencer à se libérer, à s'autonomiser (désolé pour le néologisme). La confiance en soi.

La bd en elle-même. Dépouillée dans le style. Un jeu des regards très important. Clair. Pas étouffant. Simple.



Nabiel Kanan, britanique, s'est attaquée à ce moment de l'adolescence, pas toujours facile à gérer, les premiers pas vers l'émancipation.

J'ai beaucoup aimé. A lire, et à relire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bagheera 13/01/2007 19:51

l'adolescence, on en sort jamais... Du moins pas sans bleu  à l'ame et apres ca dure toute la vie, on rejoue ans cesse son adolescence, ou on la joue adulte quand on a pas eu le temps de la jouer a l'age adequat... bon, ceci dit, vu mon com "à coté de la plaque", tu en deduiras que je lis plutot asterix et tintin...sorry , cat ! bizz & merci de tes visites tj instructives sur mon blog :D

Cat 13/01/2007 21:43

mdrbises et bon dimanche

Jean-Yves 13/01/2007 11:32

Ce qui m’a plu dans cette BD et qui m’a fait penser à qui tu sais, c’est cette façon de découvrir la vie par le regard… et cela, même quand le regard découvre des scènes de « sexe sauvage » comme tu l’écris. On apprend dans la vie en étant ouvert à son environnement. Après, il reste à chacun d’en tirer ses propres leçons.
Bisou, Cat.
PS : la page que tu as sélectionnée est particulièrement « parlante » sur la place du regard…

Cat 13/01/2007 17:52

oui, parce que c'est celle là qui m'a intriguée de suite par les regards.Pour voir, il faut avoir les yeux ouverts et libres ... peu de gens sont ainsi :Dbisous

kéline 12/01/2007 21:36

coucou cat,
La couverture déjàles images parlent d'elles mêmes , dépouillées - comme le style ! : ) -et éloquentes.Tens si je la trouve à la bibliothèque je la prendrai je lis peu de BD en fait
bizoux cat

Cat 12/01/2007 22:06

oui dépouillées et épurées, parlantes.bisous Kéline

Jean-Yves 12/01/2007 20:30

J'ai beaucoup aimé les regards des différents personnages : ils nous invitent à voir une scène « extérieure » ou suggèrent un ressenti du personnage face à ce qu'il vit/voit ou font comprendre les relations entre deux personnages.
Je trouve que cette BD confronte bien le VOIR et le VIVRE.
Cat, tu as bien senti, mon choix… Je suis touché…

Cat 12/01/2007 22:06

oui, les regards, cela m'a frappé ...j'ai eu beaucoup de mal, je n'étais pas sûre d'avoir compris, je veux j'avais compris le principal, mais pas le secondaire, j'ai dû la relire plusieurs fois, et je sais que je devrais encore la relire, et surtout la regarder ... puisque ce sont les images qui m'ont posé problème, pas les mots ...Merci à toi pour ton cadeau ;-)bisous Jean Yves

sieglind la dragonne 12/01/2007 19:56

Le trait est drolement épuré... il va falloir que j'y jette un oeil, mais je préfère les BD d'héroïc ou de SF... mais j'irai tout de même, j'ai horreur de ne pas connaître quelque chose hé, hé.bonne soirée Cat (j'ai commencé ta liste des choses faites... ça va me prendre un peu plus de temps que toi pour la finir (tu me connais, je fais rarement dans le court hé, hé)

Cat 12/01/2007 22:04

je ne suis pas lectrice de bd ... je n'ai que la série des largo winch, et j'ai lu bien sur les astérix et les tintins qui sont en édition complètent chez ma mère ... mais j'avoue que cette littérature me parle peu ...bisous Dragonne

Articles Récents