Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Chat de Phoebe




Les textes et les photos étant ma propriété, si vous souhaitez vous en servir, je vous remercie de m'en demander l'autorisation.



en passant ...


pour me joindre :
catherin1972@gmail.com

Un jour tu me demanderas si je préfère ma vie à toi ... je te répondrai ma vie ... et tu me quitteras sans savoir que ma vie c'est toi!

 



Prenons nos responsabilités !!!

Cliquez sur ma bannière !

 

 

Incognito rédige la gazette de nos blogs ICI


 

Le blog des Bundy en Guyane

Archives

23 janvier 2007 2 23 /01 /janvier /2007 01:46


Le livre :

Paris, Monmartre. Une librairie.  Une drôle de famille recomposée en quelque sorte. Mr Ruche, un vieil homme handicapé, Perette qui gère la librairie de celui-ci, ses enfants, les jumeaux et Max.
Max s'empare d'un perroquet mal mené, et le ramène chez eux. Au même moment, Mr Ruche reçoit une lettre de son ami Grosrouve. Celui-ci lui envoie la totalité de sa bibliothèque dédiée aux Mathématiques. Ruche est un philosophe ... Grosrouve, un matheux. Ruche finit par apprendre le décès de son ami, reçoit la bibliothèque. Il décide avec tout le reste de la tribu, de comprendre ce que son ami voulait lui dire ...


Ce que j'en ai pensé :

Au début, j'avoue que j'ai bien aimé, et puis j'ai fini par m'ennuyer ... la fin était sans surprise. Ce que j'ai aimé, c'est la démonstration que finalement les maths et la philo se complètent comme le rouge et le noir. Cela m'a ramenée à mon année de seconde. Aussi bonne en maths qu'en lettres, appelée le Cas Catherine ... parce que on est ou matheux ou litteraire, les deux sont incompatibles ... rha, je ne pense pas ... j'ai apprécié ce livre pour ça ...
Pour l'histoire en elle-même, j'ai trouvé que c'était un support, moyen ... cela n'a pas retenu mon attention ...
Donc, j'ai été enthousiaste au début, et puis, après j'ai trainé des pieds pour finir ... j'ai mis très longtemps ... j'aime pas trainé sur un livre ... la fin m'a déçue ...





Citations :


"Quand tu veux te laver, prépare d'abord la serviette pour t'essuyer" Cardan.

" Il est formel, on sait tout ! Et si on ne sait pas tout, c'est notre tronche qui ne fonctionne pas bien. L'incertitude n'est pas dans les choses, mais dans notre tête : l'incertitude est une méconnaissance. Il le dit "Le temps du lendemain ne peut être autre que ce qu'il n'est en réalité". C'est la météo 250 ans en avant ! Alors il n'y aurait pas de hasard !"

" Toutes les directions ne se valent pas ;  ceux qui cherchent leur chemin le savent bien. Le nord, on n'a encore rien fait de mieux pour ne pas le perdre."

" Les mythes naissent toujours parce que quelque chose ne fonctionne pas."

"On peut voir trois principaux objets dans l'étude de la vérité :
  1. - L'un, de la découvrir quand on la cherche.
  2. - L'autre, de la démontrer quand on la possède.
  3. - Le dernier, de la disserner d'avec le faux quand on l'examine."  Pascal.
"Le mythe n'est pas là pour entrer en concurrence avec le vrai, mais pour le rattacher à ce à quoi les hommes tiennent et qui les font rêver"

"Lorsque quelque chose arrive, c'est qu'il y a des raisons. Il aurait dû ajouter que ces raisons ne rendaient pas toujours raison."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

RanDom 09/01/2009 20:20

J'aime la citation :"le mythe n'est pas là pour entrer en concurrence avec le vrai, mais pour le rattacher à ce à quoi les hommes tiennent et qui les font rêver."C'est ce que je pense aussi de l'Histoire, qui n'est pas là pour dire comment le passé était exactement, mais qui est là pour refléter les passions et les rêves des hommes d'aujourd'hui au regard des passions et des rêves des hommes du passé.

Simplement Cat 09/01/2009 20:27


je me faisais la même réflexion hier à propos des auteurs !!!


en lisant ton com ici, je retombe sur des vieux coms stupides emprunts de mots virtuels tout aussi stupide quand on y pense ... ou du moins, enfin bref ... passé passé ... enfantillage qui sont les
choses dans lesquelles je ne veux pas retomber ...

bisous


cat 01/02/2007 06:05

bisous mon amour

poulbot 01/02/2007 02:18

j 'avais oublié mon amour que tu es une lectrice assidue gros bisous

Michka :0010: 25/01/2007 15:39

Jean-Yves 23/01/2007 19:17

Bien sûr que les études scientifiques ne sont pas antinomiques de celles littéraires : il reste qu’au lycée le jeu des « filières », les coefficients au baccalauréat font qu’elles « jouent » les unes contre les autres.  J’ai suivi des études scientifiques au lycée et j’en ai toujours gardé un sentiment amer d’avoir manqué une ouverture humaine (résoudre un problème de maths ou de physique/chimie, cela reste, ce que j’appelle de la « bidouille » qui ne rapproche pas les individus).
Je n’ai pas retenu une citation parmi celles que tu nous proposes… donc pas de commentaire…

Cat 23/01/2007 19:30

oui, c'est fort dommage ce sectarisme ... je suis ok avec toi, les maths ne sont que logiques ... j'ai jamais rien compris et pourtant j'étais bonne en maths ... ce livre m'a fait voir les choses autrement, un sens autre aux maths.j'ai fait maths, philo, lettres donc ... ça va ... je ne me suis pas sentie frustrée ... bisous Jean Yves, je t'ai écris ;)

Articles Récents