Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Chat de Phoebe




Les textes et les photos étant ma propriété, si vous souhaitez vous en servir, je vous remercie de m'en demander l'autorisation.



en passant ...


pour me joindre :
catherin1972@gmail.com

Un jour tu me demanderas si je préfère ma vie à toi ... je te répondrai ma vie ... et tu me quitteras sans savoir que ma vie c'est toi!

 



Prenons nos responsabilités !!!

Cliquez sur ma bannière !

 

 

Incognito rédige la gazette de nos blogs ICI


 

Le blog des Bundy en Guyane

Archives

29 juillet 2007 7 29 /07 /juillet /2007 00:02
miroirdel--me.jpg


Je ne peux pardonner qu'à celui qui me demande pardon ... Parce qu'il sait et assume ce qu'il m'a fait ... et qu'il le regrette.

Partager cet article

Repost 0
Published by Simplement Cat - dans billet du jour
commenter cet article

commentaires

Handi@dy 06/08/2007 21:29

Cette question est cruciale pour toi en ce moment CAT, de toute évidence. Je peux te faire part de mon expérience: je ne cultive pas la rancune. Quand on regrette, admet, s'excuse, je peux pardonner (ou non d'ailleurs selon la gravité, mais signaler quand même à la personne que j'apprécie ses excuses). J'essaie de cerner la sincérité. Je peux vivre sans penser aucunement à ces personnes qui m'ont fait du tort (même très proches, fratrie). Mais... Parfois le fait de pardonner est plus important pour la paix de la victime... Un pardon symbolique (psy?) peut avoir lieu et provoquer un apaisement... Une sérénité. De la même façon qu'on peut apprendre à pardonner à titre posthume à des parents qui ont fait des choses graves. La victime se porte parfois mieux si elle pardonne... Quand elle culpabilise par exemple (à tort!). Si pardonner pouvait m'alléger la vie, je le ferais. Bon, il se trouve que je n'en souffre pas et n'y pense même pas... A voir pour toi car souffrance il y a... Courage à toi! :0010:

Simplement Cat 06/08/2007 21:38

mon oncle m'a dit : je suis comme toi, je suis rancunier ...j'ai dit que non, je n'étais plus comme ça ... la rancune contre eux m'a volée une partie de ma vie ... et je ne veux plus de ça ...j'ai fait beaucoup de chemin depuis deux ans ... tellement ... je ne pardonne pas à deux personnes ... ensuite je me protège ... mais je n'ai plus rancune, plus sentiment envers eux ...moi, j'ai fait ce qui est bien pour moi ... je n'ai en aucun cas fait mon devoir, j'ai fait ce que j'avais à faire pour moi ...mais c'est quelqu'un qui m'a appris le pardon, et c'est grâce à lui que je sais pourquoi à lui, j'ai pardonné alors que je ne l'avais jamais fait au paravent ... je lui ai pardonné à lui, parce que lui a eu conscience de ce qu'il m'a fait, et qu'il a demandé pardon plusieurs fois ... il sait que je lui ai pardonné, nous en avons parlé ... et ça fait du bien ... tu peux pas savoir, enfin si je crois que tu peux ...mais euh, non ... pas de pardon ... tu imagines, 25 ans après ils ne savent toujours pas pourquoi je ne veux pas les voir ... s'ils n'ont pas compris en 25 ans, ils ne comprendront jamais ... ça c'est ma tante, la jumelle de mon oncle qui me l'a dit ...si certains ont compris mon geste ... pourquoi les principaux intéressés ne l'ont pas compris ... sans doute parce qu'ils s'en moquent ou parce qu'ils ne veulent pas voir ;)que m'importe ... tout ça, c'est derrière et ça place c'est derrière ...bisous

Jean-Yves 29/07/2007 11:36

Une action à ne jamais oublier.

Simplement Cat 31/07/2007 22:43

aujourd'hui, si je n'ai pas pardonné, je sais que je n'ai plus de rancunes ... j'ai compris que je ne voulais pas vivre dans la rancune ... mais je ne pardonnerais pas ... bisous

california 29/07/2007 09:19

je coms ici, mais j'ai lu tes articles precedent... pas facile pour toi cet été, je te souhaites du courage. Sur un forum, y'a pas longtemps on me demandait si j'avais l'esprit de famille...pas un poil !  c'est fini, d'ailleurs, comme tu sais, n'ayant ni frere ni soeur, + de grds parents, ben bof pour la famille !  y'a moi, je pense  à moi, c'est egoiste, je sias et je ne te dirais pas d'en faire autant, mais un peu sans doute, sinon, on se fait du mal pour rien...les amis encore on choisi, ou on jette, mais la famille, non, alors autant laisser tomber... Pour moi, laisser tomber c'est pardonner. Quand je laisse tomber, quand j'abandonne, c'est que j'estime que les autres ne me méritent pas et que je vaux mieux qu'eux. Ce qui en revient  à  dire que la notion de pardon " a la chrétienne", je trouve ça ...crétin. Bon, sais pas si c'est le genre de reponse adequate  à tes interrogations actuelles...mais si ça peut aider d'avoir des avis des uns et des autres...en tout cas, je ne puis dire que " bon courage", et puis reste " trop droite", on ne gagne rien à la ligne courbe, sinon une aliénation de soi...et vu mes derniers mois/émois, tu sais ce que je veux dire...

Simplement Cat 31/07/2007 22:49

je vais faire court ;) pour une fois ...j'ai choisi les membres de ma famille ;)j'ai choisi les importants pour moi ...là, je reviens, je suis toute vide ... ou toute pleine ... ou à côté de mes pompes ... ou je ne sais pas ... usée émotionnellement ... nerveusement ... mais ça va ... je vais bien :Dje me protège, j'ai appris ça ... et je sais que malgré ce qui est arrivé ce week end, je ne dois pas baisser ma garde ... je dois encore faire attention ... faire attention à moi ... tout en devant être un peu plus présente ...et je reste trop droite, mais j'ai arrondi certains angles :P ... il le fallait ... il le fallait, parce que ce n'était plus viable pour moi ... ;)merci de ton com

Articles Récents