Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Chat de Phoebe




Les textes et les photos étant ma propriété, si vous souhaitez vous en servir, je vous remercie de m'en demander l'autorisation.



en passant ...


pour me joindre :
catherin1972@gmail.com

Un jour tu me demanderas si je préfère ma vie à toi ... je te répondrai ma vie ... et tu me quitteras sans savoir que ma vie c'est toi!

 



Prenons nos responsabilités !!!

Cliquez sur ma bannière !

 

 

Incognito rédige la gazette de nos blogs ICI


 

Le blog des Bundy en Guyane

Archives

14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 13:34
Trois fois que je recommence cet article. Je vais faire court. Lord va s'arrêter là. Il y a huit mois un homme / un monstre est venu mettre un com ici. Huit mois de mensonges, de manipulations.

Je ne ferme pas le blog, je ne l'efface pas ... Je m'ouvre un autre espace qu'il n'aura pas souillé.


La nouvelle adresse : http://lespetitsmotsdecat.over-blog.com

Pour l'instant, pas de design, il est vierge ... 

J'espère que vous me suivrez dans cet autre ailleurs ... je vous remercie de votre fidélité depuis deux ans et demi ... de vos coms ... de votre soutien ... je vous remercie d'avoir fait vivre cet espace avec moi ...

A bientôt sur Les Petits Mots de Cat !

Published by Simplement Cat - dans billet du jour
commenter cet article
14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 00:55


monamielarosemmun.jpg


Mon amie La Rose

On est bien peu de chose
Et mon amie la rose
Me l'a dit ce matin
A l'aurore je suis née
Baptisée de rosée
Je me suis épanouie
Heureuse et amoureuse
Aux rayons du soleil
Me suis fermée la nuit
Me suis réveillée vieille

Pourtant j'étais très belle
Oui j'étais la plus belle
Des fleurs de ton jardin

On est bien peu de chose
Et mon amie la rose
Me l'a dit ce matin
Vois le dieu qui m'a faite
Me fait courber la tête
Et je sens que je tombe
Et je sens que je tombe
Mon cœur est presque nu
J'ai le pied dans la tombe
Déjà je ne suis plus

Tu m'admirais hier
Et je serai poussière
Pour toujours demain.

On est bien peu de chose
Et mon amie la rose
Est morte ce matin
La lune cette nuit
A veillé mon amie
Moi en rêve j'ai vu
Eblouissante et nue
Son âme qui dansait
Bien au-delà des nues
Et qui me souriait

Crois celui qui peut croire
Moi, j'ai besoin d'espoir
Sinon je ne suis rien

Ou bien si peu de chose
C'est mon amie la rose
Qui l'a dit hier matin.



Paroles de Cécile Caulier. 1964.
Photo du 7 Octobre 07.
Le rosier grimpant de Mémère.



Published by Simplement Cat - dans chansons
commenter cet article
13 octobre 2007 6 13 /10 /octobre /2007 00:35
potenterre1.jpg

Cachée sous un des petits pots de terre

Savamment retourné par son propriétaire

Je ne suis pas pressée de prendre à nouveau l’air

Dans ce monde qui m’atterre.

 

Tantôt guillerette, tantôt pleine de tristesse,

J’ai encore bien du mal à comprendre, dans ma détresse,

Que caresses et tendresses

Se sont révélées être véritables signes de bassesse.

 

Ne voulant pas faire d’amertume et vengeance

Des compagnes d’enivrance

Je choisis lucidité et bon sens

Comme seule source de délivrance.

 

Cachée sous mon petit pot de terre

Non pas que je désespère

Je cherche juste de nouveaux repères

Dont le seul mot d’ordre sera ESPERE !



Photo prise le 7 octobre 07.
Derrière la maison de Pépère.
Texte écrit le 10 octobre 07.

Published by Simplement Cat - dans poèmes
commenter cet article
12 octobre 2007 5 12 /10 /octobre /2007 00:28



Ania et moi !

Photo de Cat.
7 octobre 07.
Published by Simplement Cat - dans famille & Cie
commenter cet article
11 octobre 2007 4 11 /10 /octobre /2007 01:54
Dimanche 7 Octobre 07, repas de famille pour les 85 ans de mon grand-père, qu'il avait eu la veille. Cela tombait juste durant le 20° mois de la gastronomie dans le Montargois !
Cette année ( je ne suis allée qu'à 3 des rendez vous au fil des ans), le rendez vous était donné dans un restaurant très sympathique et intimiste, Mademoiselle Blanche, 5 rue du Loing à Montargis !



Ambiance chaleureuse dans un batiment classé du XVIII°sc, avec poutre apparente, carrelage en mosaique, cheminée d'époque et escalier (patrimoine national). 
Une petite tablée, car il est toujours difficile de réunir tout le monde ... entre les occupations et surtout le fait que, hormis Lisa, les autres petits enfants n'habitent plus le gatinais.

Nous avons commencé par un Cocktail Mademoiselle Blanche, accompagné par des petits vols au vent d'escargots à la bourguignonne
J'ai accepté volontier le cocktail, un délice ... crème de framboise, un doigt de malibu, et du pétillant. Un régal ... mais j'ai laissé les escargots ! Merci tata et tonton ... 

A suivi un crumble au foie gras façon Mademoiselle Blanche. 

crumbleaufoisgras.jpg

Le but du jeu étant de retrouver les saveurs. Pour le cocktail, j'avais trouvé la crème de framboise, pas le malibu ... Là, j'ai trouvé les baguettes blanches, ce sont des branches de citronnelle ... j'en avais déjà goûté lors d'un repas vietnamien traditionnel, chez une copine eurasienne. 

Le repas a continué avec pour moi une Ballotine fermière, poélée des bois, flan de carottes et figue rôtie. Succulent. Ma tante avait pris la Fantaisie de lotte. J'ai pu en gouter. C'était vraiment délicieux !

Dans la région, comme en France d'ailleurs, un repas au restau ne serait pas sans la traditionelle assiette de fromages : Brie, Saint Marcelin et munster. Le munster était parfait, pas trop fort, crémeux ... miam miam !!!

Et pour finir, le dessert : Une charlotte Poire Chocolat.

charlottepoirechoco.jpg

Et enfin, la vedette de la journée : Mon grand Père !

p--p--re.jpg

Dans les repas du mois gastronomique sont compris le café et les vins ... ils comptent une bouteille pour deux personnes. Si tout le vin n'est pas bu, on emporte les bouteilles.
12 restaurants participent au mois gastronomique sur le Montargois.
Si vous passez par Montargis, vous avez maintenant l'adresse d'un petit restaurant très sympathique !


Une belle journée !!! et il faisait vraiment très beau !!!
Published by Simplement Cat - dans famille & Cie
commenter cet article
10 octobre 2007 3 10 /10 /octobre /2007 01:21
Elle court, sur ses échasses ...



se retourne dans un tour de reins ...



Chacun pense qu'elle va tomber ... 
Mais non ... elle salue ses compagnons de jeu ...
tout fou ...
Pendant que ... les tambours de la fanfare

tambour1.jpg

Attendent patiemment leur tour !!!
Published by Simplement Cat - dans nouvelles du pays
commenter cet article
9 octobre 2007 2 09 /10 /octobre /2007 01:50
droledemachine1.jpg
Leur drôle de véhicule !

hommefetvi1.jpg

Le géant !




Et son drôle de compagnon ... celui qui conduit la drôle de voiture !

hommeetcie1.jpg


Les photos sont floutées ...
Pour qu'on ne reconnaisse pas les gens dessus.
Orléans.
Le 21 septembre 07.
Published by Simplement Cat - dans nouvelles du pays
commenter cet article
8 octobre 2007 1 08 /10 /octobre /2007 01:38
21641.jpg

Le film :

Songlian a dû quitter l'école parce que cela devenait trop cher. Elle doit se résoudre à épouser un madarin et devenir ainsi, la quatrième épouse. En arrivant dans la maison de son "maître", elle doit se soumettre aux règles. Rencontrer les trois autres épouses qu'elle nomme grande soeur. Se soumettre à la règle des lanternes ... celles ci ornent la maison de l'épouse qui a été choisi par le madarin pour le satisfaire. Les repas en commun dont le menu est décidé par l'épouse choisie. Songlian doit faire face à la perfidie, la sournoiserie et les taquineries des autres épouses. Les règles du jeu lui semblent désuettes, dépassées. Elle refuse de se plier, croit qu'elle pourra vaincre ...

Ce que j'en ai pensé :

Déjà, ce qui surprend c'est la manière dont c'est filmé. Au départ, nous voyons le visage de Songlian, incarnée par Gong Li, qui parle avec sa mère, que nous ne voyons pas. Les premiers mots du film nous mettent directement dans le vif du sujet. Les femmes sont des objets dont le destin est de subir le bon vouloir des hommes.  Le madarin qui pratique la polygamie, n'est aperçu que de loin ... au départ et durant un long moment, il n'est qu'une voix dans le décors, une silhouette.
Seules compte les quatre épouses, et Ya, la servante de Songlian. Les autres personnages ne sont qu'accessoires et pourtant indispensables pour montrer le carcan de règles surannées.

Un film très pudique qui dénonce les règles et les coûtumes.
Songlian est la quatrième épouse. Jeune, belle et instruite. Elle succède à la première épouse qui est vieille, à la seconde qui est toujours souriante et avenante mais qui se révèle être la vipère, le venin, le cancer, puis la troisième, la cantatrice capricieuse qui a choisi d'accepter tout en prenant un amant.

Songlian se soumet à la règle. Mais très vite elle se rebelle. D'abord contre la troisième épouse, qui se joue d'elle. Puis, contre la seconde épouse, qui sourit devant et poignarde derrière. Songlian n'est pas faite pour ces règles qui la dépasse. Parce qu'elle est jeune, parce qu'elle est pleine d'espoir.
Chacune de ses blessures, de ses découvertes la font agir avec maladresse. Parce qu'elle est inexpérimentée dans ce monde de femmes vicieux, Songlian se trompe. En voulant dénoncer la seconde épouse et les turpitudes de celle-ci, elle ne fait que se mettre tout le monde à dos. Elle est sans cesse dans l'erreur quant à ses choix. Non pas parce qu'elle est méchante, mais parce qu'elle ne connaît pas le monde, les règles, les subtilités, les manigances.
Songlian est perdue dans ce monde qui la dépasse.
Quand elle comprendra où est son amie et donc où est son ennemi, il sera trop tard. Sa jeunesse la perdra, elle ... et pas seulement elle ...

Un film touchant parce qu'épuré. Bien que cela soit un film chinois, il n'a pas été sans me rappeler mes découvertes de la littérature japonaise. Lucidité, pudeur, et le dire sans fioriture. Le vrai en somme, sans les froufrous.
Un film touchant parce qu'une peinture de la condition de la femme, soumise au jeu de son "maitre" ... soumise aux règles ancestrales.

Quand la jeunesse rencontre la tradition archaïque ! Quand la jeunesse sait que c'est mal et inhumain et qu'elle se révolte !

Un très beau film !


7 octobre 2007 7 07 /10 /octobre /2007 00:38

Je suis absente depuis hier soir et jusqu'à ce soir, pour cause d' ... anniversaire !!! ... mon grand père maternel a eu 85 ans hier ... donc à midi, c'est restau en famille !!!

J'en profite pour répondre à Nwman !!! Il m'a Nwpeterpanisé !!!


Quand suis-je devenue adulte ?

Je ne suis pas devenue adulte ... je deviens MOI ... je grandis ... 

Adulte = qui est parvenu au terme de sa croissance (dixit le petit Robert de Poche)

C'est bien ce que je disais, je ne suis pas devenue adulte, je n'ai pas fini ma croissance, je n'ai pas fini de grandir ... je n'ai pas fini de m'apprendre, d'explorer ... de comprendre, de voir ... d'avoir des envies, de vouloir de nouvelles expériences ... je n'ai pas fini !!!

Et je crois que je mourrais (vieille je l'espère) sans être devenue adulte, sans avoir jamais eu fini de grandir !


Qu'y a t il d'adulte en moi  ?

La matérialité, le fait de m'assumer ... les responsabilités du quotidien ... ce qui est obligé par la force des choses.
Ma sexualité assumée aussi ...
La conscience de l'autre ...
Que ma vérité n'est pas la vérité.
Que ce que je perçois est sans doute différent de ce que perçoivent les autres.
Que je ne suis pas parfaite, et que mes imperfectudes font de moi une personne différente, puisque ce sont nos imperfectudes qui nous différentient des autres bien plus que nos perfectudes.
Que si c'était à refaire, je referais tout pareil, parce que mes choix ont fait de moi ce que je suis ...
Que je ne pratiquerais pas de chirurgie esthétique pour être moins ronde, plus dans le coup ... parce que ce serait regner ce que je suis, vouloir effacer une partie de ma vie ... ce serait me trahir ...
Que tout est à apprendre.
Que tout reste à faire.
Que l'autre, qu'aucun autre ne nous appartient.
Que rien n'est jamais acquis et surtout pas la vie !



Qu'y a t il d'enfant en moi ?

Mes mains, mes joues, mes pieds !
Mon regard, ma fragilité, ma sensibilité !
Les fous rires pour des bêtises !
Dormir avec le nounours que ma grand mère m'a offert quand j'avais 13 ans.
Avoir pleins de mouchoirs froissés dans mon lit parce que c'est doux et que cela me rassure !
Avoir besoin de calins, qu'on me dise qu'on m'aime !
Avoir besoin d'être sans cesse rassurée !
Jouer au playmobil, au Uno ... faire des coloriages !
Gouter quand je suis avec les enfants !
Regarder des dessins animés et rêver que moi aussi un prince qui ne sera charmant que pour moi saura me donner un baiser d'amour !
Sourire d'un sourire ... et pleurer de voir des larmes !
Avoir peur des gens qui crient !
Etre spontanée et dire sans calculer, sans mentir ... sans être abimée du monde des adultes ... où derrière chaque mot, chaque geste se cache une intention !
Savoir rire de moi, de mes énormités !
Etre naive comme Ondine !
Ne pas avoir mon compte en banque à la place de mon coeur !
Vivre !


Conclusion :

Je trouve ma petite soeur de 16 ans bien plus adulte que moi, bien plus / trop sérieuse que moi. Je suis pleine de désirs, et je n'ai pas envie d'aller trop vite. Je ne crois plus que j'ai la vie devant moi, j'ai conscience que la vie décide de quand ce sera la fin ... demain ou bien plus tard ... que c'est aujourd'hui que je construis demain et c'est pour ça que c'est aujourd'hui que je dois vivre ...
Que je ne suis pas quelqu'un de figé dans mes envies, dans mon être ... même si je suis et reste quelqu'un d'entier et de passionné, et parfois / souvent d'intransigeant ... mais je me soigne !

Je ne veux pas être adulte comme les adultes qui m'entourent ... ce n'est pas ce que je veux être ... alors je fais tout pour ne pas l'être ...

J'ai fait un compromis, je garde ma part d'enfant pour ne pas devenir une adulte que je n'aimerais pas être ... Ma part d'enfant, c'est mon garde fou pour ne pas le devenir !

Et je ne deviens pas adulte, je deviens moi ... et donc ... je ne finirai jamais de grandir, puisque MOI est en perpétuel évolution et changement !!!



Mission accomplie Nwman !!!!




Published by Simplement Cat - dans billet du jour
commenter cet article
6 octobre 2007 6 06 /10 /octobre /2007 16:30
Quart de finale de la Coupe du Monde du Rugby !

A Cardiff !!!


France - Nouvelle Zélande !!!


C'est du lourd, mais voilà ... à fond derrière les Bleus !!!


orl--anscat.jpg
La photo a été prise par Michka. Nous sortions du restaurant, quand on a entendu retentir la Marseillaise. Le Match France - Irlande allait commencer. Nous sommes allés vers le brouhaha ! Un écran géant avait été installé sur le côté de la cathédrale. Pour la petite histoire, l'écran était situé juste sous la rosace qui reprend la devise de Louis XIV "Nec Pluribus Impar" ... et juste sous la gargouille en forme de squelette. 
Ce côté de la cathédrale était illuminée de bleu blanc rouge !

Merci à Michka d'avoir immortalisé !


Allez les Bleus !!!

Articles Récents